Étude

info@csa.eu

REGARDS CROISES SUR LE SATUT D’ETUDIANT AUTO-ENTREPRENEUR

CSA / Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la R

De plus en plus d'étudiants sont tentés par l'entrepreneuriat mais peu sautent le pas pendant leurs études. L'étude de CSA réalisée pour le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche montre que ce dernier est bénéfique pour les étudiants qui souhaitent mener à bien un projet d'entreprise.

Invités à faire leur autoportrait, les étudiants-entrepreneurs livrent une photographie d'eux-mêmes teintée de combativité (4,3/5), de détermination (4,2/5), d'optimisme (4,1/5) et d'esprit d'aventure (3,5/5).

- 95 % des étudiants-entrepreneurs déclarent être optimistes pour leur avenir personnel, pour 70 % de l'ensemble
des étudiants.

- Le statut national d'étudiant-entrepreneur (SNEE) bénéficie d'un niveau de satisfaction très élevé avec 76%
des usagers qui déclarent en être satisfaits.

- L'acquisition de nouvelles compétences (26% de citations) et l'aménagement horaire dans les études (23%) constituent les principaux avantages du SNEE.

- La principale difficulté liée à ce statut, selon eux, réside dans la conciliation études/projet d'entreprise pour 43% des étudiants entrepreneurs (dont 31% citant cette difficulté en premier), une proportion quasi-similaire (41%) soulignant également le manque de reconnaissance dont pâtit le statut. D'autres difficultés, liées au manque d'accompagnement (27 %), à la lourdeur administrative des démarches (22%) et la solitude (20 %), sont aussi mentionnées.

- Le statut national d'étudiant-entrepreneur (SNEE) bénéficie d'une très bonne image puisque 90% de l'ensemble des étudiants estiment qu'il s'agit d'une bonne chose.

Au final, parmi l'ensemble des étudiants, près de 4 sur 10 déclarent avoir envie de devenir étudiants-entrepreneurs (39%).

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.