Étude

info@csa.eu

Quelles perspectives pour le e-commerce en 2017 ?

CSA / FEVAD

Depuis 2003, le Baromètre Fevad/CSA mesure les intentions de faire les soldes en ligne.

Julie Gaillot, directrice adjointe du Pôle Society, était présente ce jeudi 26 janvier 2017 à la conférence organisée par la FEVAD à l'occasion de la présentation du bilan 2016 sur le e-commerce et des perspectives d'avenir pour l'année 2017.

Consommation en ligne : une année 2017 qui s'annonce au beau fixe

98% des e-acheteurs déclarent avoir acheté sur Internet en 2016. Cette année montre une hausse de la fréquence d'achat : 58% ont réalisé des achats au moins une fois par mois.

En 2017, les trois-quarts des e-acheteurs interrogés envisagent de dépenser autant qu’en 2016, ils sont 19% à prévoir acheter plus en 2017 (dont 26% des 25-34 ans) et seuls 7% (-4 pts) souhaitent moins acheter.

Parmi les produits phare des achats en ligne, l’habillement demeure le principal poste de dépenses envisagé (57%), suivi par les produits culturels (48%), les chaussures (37%), le voyage/tourisme (36%).

Julie Gaillot, directrice adjointe du Pôle Society

En 2017, on voit apparaître de nouveaux produits/services dont l'achat est envisagé par les e-acheteurs interrogés. On retrouve  les bons d’achat à valoir en magasin ou en ligne, les repas ou encore les services de transport urbain individuel.

Le Smartphone continue de gagner du terrain

Bien équipés, les e-acheteurs sont naturellement de plus en plus nombreux à s’adonner aux achats en ligne via leur Smartphone (+14 pts depuis 2013) et 23% envisagent d’ores et déjà de continuer ainsi.

Si le fait d’installer de nouvelles applications de sites marchands reste dans leur usage, les e-acheteurs sont toutefois beaucoup moins nombreux à l’envisager (49% vs 60%, -11 pts).

En revanche, les offres géolocalisées intéressent de plus en plus d’e-acheteurs : 37% ont l’intention d’autoriser la géolocalisation afin de bénéficier d’opérations promotionnelles de magasins à proximité

Les réseaux sociaux : un réel lieu de rencontre entre les e-acheteurs et les (leurs) marques

Près des trois-quarts (74%, +2 pts) des e-acheteurs consultent ou utilisent les réseaux sociaux au moins un fois par semaine dont 39% plusieurs fois par jour (un chiffre stable).

Pour 45% des e-acheteurs, les réseaux sociaux permettent de découvrir de nouveaux sites marchands / de nouveaux produits, pour 41% ceux-ci donnent accès aux avis sur une enseigne, un produit.

Si une large majorité (72%) envisage toujours d’utiliser dans leur relation client l’email/le formulaire de contact sur site web, puis le téléphone (48%), de nouveaux modes de contact émergent : le click-to-call est également envisagé par 28% des e-acheteurs.

Les nouveaux modes de livraison (Premium, Drones, Click & Reserve) séduisent de plus en plus les consommateurs

La livraison en point relais est privilégiée (85% y ont eu recours en 2016, +4 pts) ainsi que le click and collect en magasin utilisé par 36% des e-acheteurs en 2016 (+5 pts). Dans les deux cas (livraison en magasin ou point relais), 29% des e-acheteurs ont acheté d’autres produits sur place. La livraison en magasin est pour une majorité (50%) utilisée pour la livraison de vêtements puis pour les produits techniques (34%).

Le click&reserve est aussi bien accueilli puisque 29% y ont déjà eu recours et  22% envisagent de le faire. Ce mode représente avant tout un moyen de s’assurer de la disponibilité d’un produit (57%) mais également une façon de tester/essayer le produit avant de l’acheter ou de juger sur pièce sa qualité (35%).

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.