Étude

info@csa.eu

Les Français et les idées reçues sur les dépenses

CSA / COFIDIS

Shopping et loisirs : les femmes plus dépensières que les hommes ?

2 Français sur 3 (66%) pensent que les femmes dépensent beaucoup d’argent en shopping. Et pourtant elles déclarent dépenser 108 euros chaque mois pour leurs habits, chaussures ou encore cosmétiques. Un montant identique à la moyenne des Français.

Près d’1 Français sur 3 (30%) dépense entre 20 et 50 euros par mois en shopping et plus d’1 sur 2 (55%) dépense plus de 50 euros.

De la même façon, près d’1 Français sur 2 (42%) adhère à l’idée que les femmes dépenseraient plus en loisirs que les hommes. C’est faux ! Elles ont dépensé en moyenne 110 euros le mois dernier contre 155 euros pour les hommes.

High tech et grosses voitures : les hommes sont-ils les plus gros clients ?

77% des  Français pensent que les hommes aiment acheter les nouveautés high tech, et cela est vrai ! Ces derniers dépensent 526 euros par an contre 417 euros pour l’ensemble de la population. On note que 1 Français sur 5 dépense (21%) plus de 500 euros par an dans les nouvelles technologies.

Les seniors, économes et réticents aux moyens de paiements dématérialisés ?

Les seniors, particulièrement près de leurs sous ? 71% des Français sont d’accord avec cette affirmation. Dans les faits, ils le sont autant que le reste de la population. 70% déclarent être très économes contre 68% des Français.

Les jeunes, dépensiers pour les vacances et les choses inutiles ?

Près de 2 Français sur 3 (62%) estiment que les jeunes dépensent beaucoup pour leurs vacances et leurs week-end. Cela ne se confirme pas : les jeunes (18-24 ans) sont 42% à déclarer dépenser plus de 300 euros par personne et par semaine, contre 61% des Français.
Les jeunes achètent des choses inutiles et des gadgets ? 74% des Français affirment que cela est vrai. Dans les faits, cela se confirme ! Les jeunes (18-24 ans) sont 40% à déclarer avoir acheté quelque chose dont ils ne se sont pas servis au cours du dernier mois contre 30% des Français. Ceux qui disent le moins le faire sont les 50-64 ans (22%).

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.