Étude

info@csa.eu

Les Français et la lutte contre la faim dans le monde

CSA / CCFD Territoire / La Croix

SITUATION DE LA FAIM DANS LE MONDE

Le bilan s’assombrit de nouveau. Pour 4 Français sur 10, la situation de la faim dans le monde a tendance à s’empirer.

Un sentiment de dégradation qui repart à la hausse après la forte baisse de 2015. Aujourd’hui, 42% des Français considèrent que la situation se dégrade, contre 39% en 2015.

LES ACTEURS POUR LUTTER CONTRE LA FAIM DANS LE MONDE

La société civile (51%) et les instances internationales (35%) sont toujours largement en tête des acteurs en qui les français on le plus confiance pour lutter contre la pauvreté. La société civile perd deux points dans la côte de confiance par rapport à l’année N-1. Quant aux instances internationales de l’ONU, elles gagnent +5 points.

Trois causes principales semblent ressortir pour expliquer la faim dans le monde. 41% des Français déclarent que la spéculation des marchés financiers sur les produits agricoles est responsable de la faim dans le monde.

"La spéculation financière sur les marchés des produits agricoles est désignée, cette année encore, comme la principale responsable de la faim dans le monde assez loin devant le gaspillage alimentaire des pays du Nord et les impacts du changement climatique" Julie Gaillot, directrice adjointe du Pôle Society

33% accusent le gaspillage alimentaire des consommateurs dans les pays du Nord. En troisième position, l’impact du changement climatique qui connaît une progression de +5 points par rapport à l’année N-1.

84% des Français déclarent que l’action des multinationales ne bénéficie toujours pas aux populations du Sud.

75% des Français se déclarent en faveur d’un contrôle de ces multinationales françaises. Ils souhaitent que l’Etat réglemente et contrôle leur accès aux ressources des pays du Sud.

LE MODELE D’AGRICULTURE A PRIVILÉGIER POUR DEMAIN

89% des Français souhaitent développer une agriculture de petits exploitants pour nourrir le mieux possible l’humanité d’ici 2030. Cette opinion semble se consolider depuis les années 2013.

L’agro-écologie permettrait pour 87% des sondés de permettre à tous d’avoir accès à une nourriture saine, pour 75% de réduire la pauvreté, pour 70% de lutter contre le changement climatique et pour 68% de lutter contre la faim dans le monde. Cependant sur le territoire français, 64% des Français constatent que non cette alternative est insuffisamment soutenue par les pouvoirs publics.

Les solutions les plus fermement soutenues par les français sont de contrôler les multinationales et d’interdire l’usage des intrants chimiques.

LA CONSOMMATION RESPONSABLE

Pour agir contre la faim dans le monde et protéger l’environnement, les français déclarent à 97% d’éviter de gaspiller, 94% de consommer uniquement des fruits et des légumes de saison, 94% à favoriser les circuits courts, 93% à ne pas utiliser des pesticides chimiques dans leur jardin, 77% à consommer plus de produits issus de l’agriculture biologique et 76% à manger moins de viande.

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.