Étude

info@csa.eu

LES ENTREPRISES DÉJÀ EN PLEINE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

CSA / CRÉDIT AGRICOLE LEASING & FACTORING

9 entreprises sur 10 ont déjà mis en place au moins une mesure éco-responsable.

Les entreprises confirment leur volonté d’agir pour l’environnement…

Pour 8 entreprises sur 10, la volonté de réduire leur empreinte environnementale est le premier levier d’incitation à la mise en place de mesures éco-responsables. Les obligations réglementaires (57 %) ou les certifications et les labels (29 %) apparaissent, en revanche, comme moins incitatifs. Les entreprises sont également conscientes du bénéfice qu’elles peuvent en retirer et 62% considèrent que la mise en place de mesures éco-responsables sont une opportunité pour elles.

….mais identifient comme principal frein : le coût

Les entreprises françaises placent le coût en tête de liste des freins à la mise en place des mesures éco-responsables. Bien qu’elles représentent une opportunité pour les entreprises, elles sont vécues pour un certain nombre d’entre elles comme des contraintes budgétaires, tout particulièrement pour les plus petites entreprises.

La moitié des entreprises déclarent par ailleurs manquer de temps pour mettre en place des mesures éco-responsables, notamment dans le secteur de la construction. Ce dernier met en avant un autre frein : une insuffisance de soutien de la part de l’Etat.

De nouvelles mesures vont être prises dans le futur pour plus de la moitié des entreprises

Les mesures privilégiées jusqu’à présent par les entreprises sont celles qui nécessitent des investissements modérés avec un bénéfice sur les dépenses immédiat, comme par exemple la gestion des déchets et l’éclairage. A l’avenir, les dispositions envisagées par les entreprises vont continuer à se concentrer sur les progrès autour de la réduction de la consommation énergétique (électricité, eau, isolation).

Un quart des entreprises imagine par ailleurs des actions permettant la réduction des émissions de gaz à effet de serre, en limitant par exemple les déplacements. Ces actions qui nécessitent de revoir plus largement les modes de productions, sont celles qui resteront in fine les moins investies par les entreprises.

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.