Étude

Brands & you spécial Santé

72% des 25-34 ans ressentent les effets de la crise sur leur état de santé

6 Français sur 10 déclarent que la situation actuelle (confinement, couvre-feu, déplacements limités,…) a des répercussions sur leur état de santé en général, 72% parmi les 25-34 ans. Alors que le pays se déconfine, une majorité de Français sort psychologiquement épuisée des 14 mois écoulés depuis le début de la crise et des mesures sanitaires qui l’accompagnent.

 

DEPRIME ET FATIGUE

Interrogés via un questionnement ouvert (sans liste de réponses suggérées), les Français évoquent spontanément de nombreuses conséquences, physiques et psychologiques, de la crise sur leur santé. Au premier rang desquelles le sentiment de déprime ou la dépression.  Suivent la fatigue psychologique et physique, les troubles du sommeil et la prise de poids. Les Français sont également nombreux à répondre la solitude, le stress, la perte musculaire liée à la baisse d’activité physique et l’irritabilité.

LES 25-34 ANS, CATEGORIE DE POPULATION QUI SE SENT LE PLUS IMPACTEE

Les jeunes sont ceux qui ressentent le plus fortement l’impact de la crise sur leur santé. Les 25-35 ans d’abord, dont 72% déclarent que la situation actuelle a des répercussions sur leur santé en général (vs 60% dans l’ensemble de la population), suivis par les 18-24 ans (68%).

Une proportion qui se stabilise à 61% chez les plus de 35 ans et qui diminue avec l’âge. «Seuls » 46% des Français âgés de plus de 65 ans ont le sentiment que la situation actuelle affecte leur état de santé.

Les femmes sont également plus nombreuses que les hommes à déclarer que la période que nous traversons a des conséquences sur leurs santé : 64% contre 56%. Elles sont ainsi trois fois plus nombreuses parmi les 18-24 ans et deux fois plus nombreuses parmi les 25-34 ans. A noter que la tendance s’inverse passé 65 ans, puisque les hommes sont cette fois-ci plus nombreux que les femmes à noter des effets leur état de santé. 

DOLIPRANE, EUPHYTOSE ET DAFALGAN JUGES INDISPENSABLES

Interrogés sur les produits de santé achetés en pharmacie qui leur sont indispensables (hors traitements prescrits), 40% des Français citent un anti-douleur et 24% un complément alimentaire. Ils sont par ailleurs 50% à citer une marque. Plus d’une citation sur 5 concerne Doliprane, suivie par Euphytose, Dafalgan, Efferalgan, Bion 3 et Lexomil.

Interrogés cette fois-ci sur les produits ou marques achetés en pharmacies « non indispensables » mais qui leur « font du bien » dans la période actuelle, les Français citent également Berrocca et Juvamine.

 

Méthodologie : Etude CSA réalisée en ligne du 13 au 15 avril auprès d’un échantillon national représentatif de 1000 Français âgés de 18 ans et plus. Brands & You est un dispositif lancé par l’institut CSA au début de la crise sanitaire pour suivre à chaud et en spontané l’évolution des comportements des consommateurs pendant cette période particulière.

 

Contact presse : info@csa.eu / 01.57.00.58.50

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.