Étude

info@csa.eu

Baromètre "Les Français et leur pouvoir d’achat en 2019"

CSA / COFIDIS

Principaux enseignements

Malgré une légère amélioration du pouvoir d’achat en 2019,la perception qu’en ont les Français se dégrade...

  • Le pouvoir d’achat est le premier sujet de préoccupation des Français (pour 42% d’entre eux),devant la santé (37%) et l’environnement (35%)
  • On observe une légère amélioration du pouvoir d’achat en 2019. Plusieurs indicateurs s’améliorent: la somme moyenne qui manque aux Français chaque mois pour vivre confortablement continue de baisser (427€; -57€ en 2 ans) tout comme le montant moyen du découvert bancaire (-54€ en 2 ans)
  • Néanmoins, cette amélioration n’est pas perçue par les Français, qui pour la plupart estiment que leur pouvoir d’achat se dégrade : la part d’entre eux qui jugent leur pouvoir d’achat faible a augmenté(31% contre 28% en 2018). La part des Français qui jugent leur pouvoir d’achat «correct mais sans plus» a baissé (54% contre 56% en 2018) tout comme la part des Français qui jugent leur pouvoir d’achat élevé (13% contre 15% en 2018)
  • Par ailleurs, l’optimisme observé l’an dernier, quant à l’amélioration du pouvoir d’achat à court et moyen terme, tend aussi à s’éroder: 53% des Français estiment que leur pouvoir d’achat va augmenter ou rester stable ces 12 prochains mois (contre 56% en 2018) et seul 1 Français sur 4 (25%) est confiant quant à l’amélioration de son pouvoir d’achat dans les 5 prochaines années (contre 28% en 2018)
  • Les efforts du Gouvernement à travers les différentes mesures en faveur du pouvoir d’achat n’alimentent donc pas l’optimisme des Français:alors que 2 Français sur 3 (66%) déclarent avoir bénéficié des mesures prises par le Gouvernement, seul 1 Français sur 2 (48%) juge qu’elles vont améliorer le pouvoir d’achat des Français
  • On assiste à une défiance des Français envers le Gouvernent sur la question du pouvoir d’achat: 3 Français sur 4 (76%) n’ont pas confiance dans l’action du Gouvernement pour améliorer leur pouvoir d’achat d’ici la fin du quinquennat en 2022
  • Le sentiment de dégradation du pouvoir d’achat a un effet mécanique sur la part des Français qui envisagent de réaliser des projets dans les 12 prochains mois : elle baisse de 3 points par rapport à l’an dernier (62% contre 65% en 2018) alors qu’elle avait progressé régulièrement ces dernières années et s’était stabilisée l’an dernier.
  • Pour financer leurs projets, plus d’un Français sur 3 (37%) envisage de solliciter un crédit, un mode de financement en forte progression (37% contre 28% en 2018)

 

Télécharger l'infographie "Les Français et leur pouvoir d'achat en 2019". 

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.