Nos dernières publications

Étude

Baromètre des Tendances d’Épargne et de Retraite en Entreprise - Edition 2017

CSA / BNP PARIBAS E&RE

BNP PARIBAS E&RE publie la nouvelle édition de SON BAROMÈTRE DÉDIÉ A L’ÉPARGNE ET LA RETRAITE EN ENTREPRISE : Perceptions, comportements et perspectives des salariés et des décideurs.

Pour les salariés, une information toujours insuffisante sur la retraite...

7 salariés sur 10 estiment encore ne pas recevoir suffisamment d’informations concernant leur retraite malgré de nombreux outils mis à  leur disposition au cours des dernières années et un effort de communication mené par tous les acteurs du marché. Plus de 80% d’entre eux estiment important, voire essentiel, d’avoir une vision consolidée de leur retraite (régimes obligatoires et sur-complémentaires), de recevoir leur simulation plus tôt, de digitaliser l’information retraiteet de mieux connaître les possibilités offertes par l’épargne retraite.

…qui entraîne un décalage entre perception et réalité sur les niveaux de pensions de retraite attendus

Bien que s’estimant mal informés, les salariés ne sont paradoxalement que 3 sur 10 à avoir réalisé une estimation de leur future retraite. Résultat : ils ont une vision plus optimiste qu’en 2014 de leurs futures pensions qu’ils surévaluent la plupart du temps. Le baromètre révèle ainsi que 54%des salariés pensent qu’ils percevront plus de 56% de leur dernier salaire lorsqu’ils seront à la retraite. Ce chiffre est en décalage avec les perspectives.

L’épargne collective : facteur de dialogue social dans l’entreprise ...

9 décideurs  sur 10  et  presque autant  de salariés considèrent comme naturel  d’épargner dans les dispositifs  de l’entreprise.  Salariés et décideurs s’accordent à plus de 80% sur l’utilisation de l’ERE comme important vecteur  d’épargne et de financement de leurs projets. Par ailleurs, 8 salariés sur 10 apprécient les avantages fiscaux  de ces dispositifs  dans lesquels ils seraient prêts à investir davantage pour leur retraite  moyennant une aide  supplémentaire de leur entreprise.

... et des salariés et chefs d’entreprises favorables à une évolution du système des retraites

Si 60% des salariés déclarent ne pas souhaiter travailler au - delà de l’âge légal de départ à la retraite, c’est massivement pour privilégier leur qualité de vie. Cependant,  63% des salariés seraient tout de même prêts à faire des efforts pour pérenniser l’actuel système des retraites - bien  plus que ne le pensent  les chefs d’entreprises - avec pour principal levier l’augmentation  du montant de leurs cotisations. En revanche, très peu accepteraient une diminution du montant de leurs  pensions. Interrogés sur la mise en place d’un système universel de retraite à points,  80% des décideurs et  des salariés  seraient favorables à  cette évolution , principalement  parce qu’ elle leur semblerait  plus équitable  pour  respectivement 60% et 79% d’entre eux. Leurs craintes portent en majorité sur la question de la pénibilité et de la valeur du point.

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.