Étude

info@csa.eu

2019 Ophtalmologie : la médiane des délais de RDV descend à 43 jours

CSA / SNOF

Le Docteur Thierry Bour, Président du SNOF, dévoile ce matin les résultats d’une triple étude exclusive sur les délais de rendez-vous en ophtalmologie : délais pour une consultation périodique, pour l’apparition de nouveaux symptômes et prise de rendez-vous en ligne. Cette enquête, réalisée par l’institut CSA, auprès d’un échantillon représentatif de médecins ophtalmologistes sur l’ensemble de la France métropolitaine, permet de mesurer concrètement l’impact des actions mises en place par le SNOF et les pouvoirs publics pour lutter contre les délais d’attente. Par rapport aux délais annoncés par la Drees* en octobre 2018, l’enquête révèle une nette diminution des délais médians de 66 à 43 jours pour une consultation périodique, soit -35%, et une chute de 50% en cas d’apparition de nouveaux symptômes.

Des délais de rendez-vous en réduction rapide depuis le plan de 2015 de la filière visuelle

Le délai médian d’obtention d’un rendez-vous dans le cas d’un contrôle périodique s’est fortement amélioré, passant de 66 à 43 jours en 2 ans, soit -35% par rapport à l’étude de la Drees publiée en octobre 2018*. Le délai médian pour une prise en charge d’une apparition de symptômes a été divisé par 2 (de 20 à 10 jours) ! Cela montre que les ophtalmologistes adaptent les délais de RDV aux besoins réels des patients.

Le délai pour un RDV s’améliore dans toutes les régions, même s’il reste des disparités à réduire. 6 patients sur 10 ont obtenu un rendez-vous après contact téléphonique. Les échecs ont des motifs divers : agenda non encore ouvert, activité spécialisée, renvoi sur le site internet de RDV…. Dans une minorité des cas, 14%, le cabinet a déclaré ne plus prendre de nouveaux patients, chiffre stable par rapport aux enquêtes antérieures, mais qui devrait se réduire avec la poursuite du plan pour améliorer l’accès aux soins oculaires.

Le Docteur Bour explique : « C’est une enquête charnière car elle permet de mesurer objectivement les effets du plan de la filière visuelle et d’affiner nos axes pour poursuivre cette dynamique. Cette amélioration significative des délais de rendez-vous a été obtenue grâce à une implication sans précédent des ophtalmologistes. Des mesures complémentaires comme le développement de l’exercice en sites secondaires ou l’optimisation des agendas via la prise de rendez-vous en ligne devraient encore soutenir la dynamique sans démédicalisation. »

Une montée en puissance de la prise de rendez-vous en ligne

La prise de rendez-vous en ligne est une réalité importante en ophtalmologie et son développement va se poursuivre rapidement. Après avoir signé un partenariat avec Doctolib et Alaxione début 2019, le SNOF fixe un objectif de 75% d’équipement dans les 2 ans. Actuellement, c’est une offre complémentaire qui propose des délais en légère réduction par rapport aux rendez-vous téléphoniques, mais les usages sont en train de changer et déjà 10% des demandes téléphoniques sont réorientées systématiquement vers les sites en ligne. 

La prise de rendez-vous par internet présente des avantages tant pour les patients que pour les médecins : remise en ligne immédiate des rendez-vous annulés, accessibilité permanente et gain de temps pour le patient, pression diminuée sur les secrétaires, l’ophtalmologiste peut structurer sa consultation en fonction des jours et des lieux.

Le Dr Bour commente : « Nous sommes convaincus que l’optimisation de la gestion des plannings est un levier déterminant pour l’amélioration des délais : 3 à 10 personnes par jour ne viennent pas à leur rendez-vous… c’est un vrai gâchis ! Avec la moitié des praticiens libéraux ayant un site de prise de rendez-vous en ligne, l’ophtalmologie est une spécialité leader en la matière. Le potentiel de développement est encore important : nous avons pour objectif que les 3/4 des cabinets soient équipés d’ici deux ans. Aujourd’hui, nous pouvons estimer qu’au moins 25% de l’offre de RDV pour un examen oculaire se trouve sur ces sites, cela pourrait être la majorité d’ici quelques années. »

Méthodologie

Enquête sur les rendez-vous pris par téléphone

Echantillon de 2000 ophtalmologistes libéraux ayant un site fixe de consultation (soit environ la moitié de l’effectif total en France) contactés par téléphone par l’institut de sondage CSA du 23 avril au 13 mai 2019.

Echantillon représentatif selon la répartition des ophtalmologistes par régions et la taille de l’agglomération, mais aussi selon l’exercice isolé ou en groupe et le secteur (1 ou 2.) 

Création de deux scénarios nécessitant un délai de prise en charge différent :

-       Scénario 1 : Nouveau patient demandant un RDV pour contrôle périodique de la vue (n = 1 000)

-       Scénario 2 : Nouveau patient présentant de nouveaux symptômes (points noirs, filaments) (n = 1 000) nécessitant une consultation rapprochée (sans être une véritable urgence)

Focus étude sur les rendez-vous en ligne

Cette étude est la première qui intègre les sites de prises de rendez-vous en ligne afin que les résultats soient au plus près de la réalité, avec inclusion de la totalité des 1 890 médecins ophtalmologistes proposant des rendez-vous en ligne avec Doctolib et Alaxione. Recherche de rendez-vous sans critère d’urgence. 

Les résultats ont été analysés par Mme Joy Raynaud, docteur en géographie. La médiane a été privilégiée vu la répartition asymétrique des RDV.

*Etude de la Drees : terrain de juin 2016 à mai 2017

Nous utilisons des cookies pour améliorer notre site et votre expérience. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.